De la reconnaissance pour 2019

«Tu es prof?  Wow je ne ferais pas ta job!» (voir la campagne de sensibilisation)

Combien de fois un prof entendra-t-il cette remarque durant sa carrière?  Celle-ci témoigne de l'admiration que les gens ont à l'égard des enseignantes et enseignants.  Tous s'entendent pour dire que ce métier est difficile et qu'il faut avoir les nerfs solides pour l'exercer.  Paradoxalement, personne ne se gêne pour leur dire comment faire leur travail ou pour les critiquer ouvertement.

La profession enseignante souffre présentement d'un manque de reconnaissance flagrant.  Pour nous attaquer au problème, la Fédération autonome de l'enseignement (FAE) a lancé une campagne de sensibilisation à la télévision et sur le Web.  En plus de tendre la main à la population, nous cherchons à démontrer la grande résilience dont les profs font preuve au quotidien.

La métaphore de l'arène de boxe permet d'illustrer les coups durs qui leur sont portés.  L'enseignante, seule dans l'arène, résiste aux critiques qu'elle reçoit à l'endroit de son travail.  Toutefois, elle reste debout, fière, digne et solide... comme tous les profs du Québec!